Sélectionner une page

L’influence qu’ont nos pensées sur notre comportement et nos émotions peut parfois tout modifier, et des fois même nous dépasser. Pour y remédier, les thérapies brèves semblent être une solution idéale. Alors quelle psychothérapie choisir pour quelle finalité ?

Ce que propose la Thérapie Comportementale et Cognitive

Dans sa définition la plus simple, la TCC est une thérapie verbale dont l’objectif est de déterminer les comportements erronés ainsi que les fausses pensées afin de les corriger. Le praticien en TCC peut être ou non un psychologue de formation. Cependant, une formation en TCC sera nécessaire pour la pratique. La TCC sépare en trois grands secteurs la vie psychique : les pensées ou cognitions, les comportements et les émotions. Ces trois parties interagissent entre eux : la pensée influence et modifie par la suite le comportement ainsi que les émotions.

Fonctionnement de la Thérapie Comportementale et Cognitive

La TCC va traiter les symptômes du présent. Cela peut concerner des situations que nous vivons au quotidien, des sensations, des émotions qui nous poursuivent depuis longtemps ou encore les croyances, les pensées dysfonctionnelles (manque de confiance en soi, idée de persécution…). Une séance de TCC va permettre de mettre en condition la personne. Cette thérapie moderne a déjà fait ses preuves et elle a été validée pour comprendre et venir à bout de divers troubles psychologiques.

L’EMDR : de quoi s’agit-il ?

L’EMDR fait partie de ce qu’on appelle les thérapies brèves. C’est l’acronyme de Eye Movement Desensitization and Reprocessing. Elle est l’initiative de Francine Shapiro et elle existe depuis la fin des années 80. Le principe repose sur la thérapie neuro émotionnelle. L’EMDR traite l’origine d’un traumatisme qui s’étend sur le présent. Pour surmonter un évènement déclencheur, le praticien va essayer d’équilibrer les circuits neuronaux fonctionnels. C’est le Traitement Adaptatif de l’Information ou TAI. Il est à noter que nous proposons des séances d’EMDR en ligne pour vous aider.

Comment ça marche l’EMDR ?

Afin de retraiter l’information à l’origine du traumatisme, le praticien va mettre le patient en contact partiel avec son passé. La partie qui reste dans le présent va lui permettre de ne pas rester bloqué dans son passé et de pouvoir puiser les ressources nécessaires pour surmonter le traumatisme. Sont utilisés par le praticien donc la distanciation émotionnelle ainsi que la maturité.

Cela s’explique par le fait que le traumatisme est généralement causé par un âge jeune et une trop lourde charge émotionnelle. Durant la séance, pendant que le patient va être amené à replonger dans le passé où se trouve la source de son traumatisme, le praticien lui demandera de suivre le mouvement de son doigt. Cette deuxième partie est l’ancre qui maintient le patient dans le présent. La coexistence des deux parties du temps va permettre ainsi au patient de retraiter l’information ainsi que son émotion.

Les points communs entre la TCC et l’EMDR

  • Le premier point commun est la relation thérapeutique entre le thérapeute et le patient. C’est une collaboration, donc aucune notion de hiérarchie ne sera détectée. Les deux parties vont discuter et vont échanger sur comment traiter le problème.
  • Le deuxième point commun est la forme de thérapie structurée et pragmatique.

Troisième et dernier point commun, dans les deux thérapies, le patient sera en partie exposée à la source de son traumatisme, qu’il soit présent ou passé.

Les divergences entre les deux thérapies

Pour la TGC, la thérapie se base sur la compréhension des problèmes du patient à partir d’une grille de lecture appelée analyse fonctionnelle. Approche très pragmatique, elle veut que le praticien vienne saisir directement le fond du problème. La TCC vise aussi à changer la croyance du patient qui est souvent la source du changement de comportement. Elle ne concerne que le présent.

Concernant l’EMDR, la pratique va aller à la source du traumatisme. Cette thérapie de la mémoire va donc plus agir sur l’émotionnel, le cognitif et le psychologique. Et certaines personnes pensent que l’EMDR est une variante de la TCC. Ce qui est erroné puisque le principe actif se base sur l’extinction de la source du traumatisme. Selon certains thérapeutes, l’EMDR se base sur l’intégration. Le patient va se réapproprier les souvenirs douloureux et trouver lui-même la solution avec son thérapeute pour en découdre.

EMRD ou TCC

Tout dépend du patient mais aussi du trouble qui l’anime. La psychothérapie c’est la rencontre entre deux personnes qui cherchent ensemble une solution. Tout se base sur la confiance.

  • L’EMDR modifie tout ce qui est apprentissage fondamental des émotions. Ce sont la plupart du temps les origines des troubles psychologiques. Nous proposons des séances d’EMDR en ligne qui vont vous permettre de corriger à la source votre blocage. –
  • La TCC quant à elle a une toute autre optique, elle va créer un apprentissage émotionnel neuf pour contrer le précédent qui a été modifié par la pensée.

En fonction des attentes et des besoins du patient, il sera orienté vers la thérapie qui lui convient. Aujourd’hui, les traitements psychologiques sont largement diversifiés permettant aux malades de choisir le bon. L’efficacité de la TCC ou de l’EMDR ne peut donc être définie exhaustivement. L’expérience va pouvoir aider le praticien à déterminer la thérapie adaptée à chaque cas.

5/5 - (1 vote)