Sélectionner une page

Quels sont les effets secondaires possibles de l’EMDR ?

Grâce à l’EMDR, une pratique venue des États-Unis. Il est désormais possible de guérir des évènements douloureux et des traumatismes passés. Cela en réalisant des mouvements oculaires de droite à gauche. La psychothérapie s’avère d’ailleurs être très efficace pour soigner la souffrance. Elle peut toutefois présenter quelques effets secondaires. Quels sont donc les effets secondaires possibles de l’EMDR ?

Une pratique stressante

L’EMDR est une pratique en psychothérapie qui permet de soulager les douleurs et les troubles liés aux traumatismes passés. Pour cela, le psy va vous demander :

  • de suivre de gauche à droite son doigt.
  • de revivre dans votre tête et votre esprit l’évènement qui vous a traumatisé.

Ce qui va engendrer beaucoup de stress et d’anxiété. Si le but de cette pratique et d’éliminer le stress et l’anxiété liés à un évènement traumatisant. Le contraire peut aussi se produire. Et ainsi vous mettre dans un état de stress et d’anxiété permanent. En effet, revivre des souvenirs douloureux peut être une importante source de stress et d’anxiété. Le premier effet secondaire possible de cette thérapie est donc qu’au lieu d’éliminer votre état de stress et d’anxiété. Elle va l’accentuer.

Une pratique fatigante

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la technique de l’EMDR vous invite à faire revivre dans votre esprit les évènements douloureux et traumatisants qui vous bloquent pour vous guérir. Vous allez donc devoir faire face une seconde fois à toutes les émotions que vous avez ressenties lorsque vous avez subi l’évènement traumatisant. Ce qui va d’ailleurs réveiller de nombreuses émotions chez vous.

Et avec les différentes émotions que vous allez ressentir tour à tour. Vous allez être émotionnellement drainé. Même si le psy est là pour vous accompagner tout au long du processus. Vous êtes la seule personne qui doit faire face à ces émotions. Ce qui peut s’avérer très stressant. Et surtout très fatigant. Il est donc parfaitement possible qu’après une séance d’EMDR, vous soyez très fatigué émotionnellement et physiquement.

Un déséquilibre de votre santé émotionnelle

Revivre les évènements traumatisants que vous avez endurés pour vous soigner peut aussi troubler votre santé émotionnelle actuelle. Effectivement, même si votre psychiatre peut vous guider pendant toute la séance d’EMDR. C’est vous qui allez devoir gérer toutes les émotions qui vous ressurgissent pendant que vous vous remémorez et revivez les moments douloureux qui vous ont traumatisés.

Si certaines personnes arrivent à bien gérer ces émotions dans leur état actuel. Il arrive que d’autres personnes n’aient pas cette capacité. De ce fait, au lieu de les soigner, la séance d’EMDR va faire réapparaître et implanter vos sentiments traumatiques. Ce qui va d’ailleurs créer un déséquilibre considérable dans votre santé émotionnelle. Et ainsi détruire par la même occasion divers aspects de votre vie actuelle.

L’apparition d’autres souvenirs désagréables

En essayant de vous remémorant les évènements traumatisants que vous avez vécus. Il est possible que le processus enclenche la mémorisation d’autres souvenirs encore plus enfouis en vous. Il peut s’agir de souvenirs plaisants. Mais la plupart du temps, ce sont des souvenirs désagréables qui sont liés aux évènements traumatisants que vous avez expérimentés. Ce qui va donc augmenter votre sentiment d’inconfort. Il est même possible que ces souvenirs entraînent des cauchemars qui vont vous déstabiliser au quotidien. Ainsi, lorsque vous décidez de réaliser une thérapie EMDR, il est important que vous soyez préparé à ce genre d’éventualités.

L’effet rebond

La thérapie EMDR peut s’avérer être très efficace pour traiter les douleurs, l’angoisse ou encore le stress causés par des évènements traumatiques. La thérapie peut d’ailleurs s’avérer être très efficace immédiatement. Mais il est aussi possible que vous développiez ce qu’on appelle l’effet rebond quelques jours après une séance d’EMDR. L’effet rebond se traduit par une sensation de bien-être et de sérénité après la séance.

Puis, 3 à 10 jours après la séance, cette sensation de calme et de sérénité va disparaître d’un coup. Elle va faire place à l’incompréhension, au mal-être ainsi qu’au regret et à certaines douleurs. Ce qui va d’ailleurs vous amener à penser que vous n’auriez pas dû réaliser la séance d’EMDR. Cet effet rebond soulignons-le est le signe que votre corps ne supporte plus les sentiments contradictoires qu’il ressent. D’où la colère intense, la peur ou encore l’angoisse que vous pouvez ressentir quand l’effet rebond se manifeste. Ce qui va d’ailleurs vous encourager à recontacter votre psy pour un nouveau rendez-vous. Il est toutefois important de souligner que l’effet rebond n’est pas automatique.

Des douleurs physiques

La séance d’EMDR peut aussi entraîner l’apparition de douleurs physiques ainsi que des courbatures. C’est d’ailleurs un effet tout à fait naturel et normal de cette pratique. Selon les spécialistes, c’est la manifestation physique de ce qui se passe en vous. Effectivement, vos nombreuses discussions intérieures vont forcer votre inconscient à lever tous les barrages qu’il a instaurés pour ne plus ressentir les sentiments et les douleurs que vous avez ressentis lorsque l’évènement traumatisant s’est déroulé.

Vous avez donc créé des barrages pour refouler dans votre inconscient tous ces mauvais souvenirs. Mais une fois avec l’EMDR, vous allez devoir les affronter. Ce qui va entraîner des douleurs physiques et des courbatures. Ce sont des effets secondaires parfaitement naturels et normaux par lesquels vous allez passer pour que le processus de guérison soit efficace. Toutefois, il est important que vous gardiez en tête que ce n’est pas systématique. Pour certaines personnes, la thérapie ne présente aucun effet secondaire.

Cette page est utile ?